« Le métier de psychanalyste » – compte-rendu d’un livre

Paris, le 30 mai 2016.
Voici le compte-rendu, publié sur le site nonfiction, de ma lecture d’un ouvrage qui expose les conceptions théoriques qui orientent la pratique de trois psychanalystes lacaniens, Roland Chemama, Bernard Vandermersch et Christiane Lacôte-Destribats.

Lecture du texte « Le jeu et le potentiel » de René Roussillon

Paris, le 7 septembre 2015.

Colloque de l’association HEBE le 29 mars 2013 : Les jeux vidéos, perspectives cliniques, thérapeutiques et culturelles

Paris le 17 janvier 2013.
Sous l’appellation « jeux vidéo » coexistent une pluralité de pratiques ludiques, et donc de potentialités créatives. Comment nous saisir de ces objets dans la clinique ?
Cette journée de l’association Hébé située à Tours aura pour visée d’interroger le champ vidéoludique en tant que processus culturel et thérapeutique.

Le jeu vidéo chez l’enfant et l’adolescent : soirée à Lille Le mercredi 6 février 2013

Paris, le 15 janvier 2013.
Je participerai à cette rencontre à Lille qui aura lieu le 6 février autour des jeux vidéo, dans le cadre de l’association de psychanalyse ALEPH.

14ème Colloque de l’ALEPH: « Jeu d’enfant » (Lille, samedi 6 avril 2013)

Paris décembre 2012. Annonce du prochain colloque de l’association ALEPH sur Lille, le 6 avril 2013.

« De l’objet à la médiation », ou le jeu vidéo comme objet médiateur au sein d’un groupe

A partir de l’article « De l’objet à la médiation » écrit par Dominique Quélin Souligoux, je tente de recueillir d’une part quelques propositions de base quant à la définition d’un objet médiateur, dans le cadre d’une situation de groupe thérapeutique. Puis j’en profite pour poser quelques questions plus précises sur l’utilisation du jeu vidéo comme objet de médiation dans ce cadre.

De « l’institution »

« N’avons-nous pas le devoir de rendre « habitables » ces lieux désertiques dans lesquels se sont égarés, souvent à jamais, ceux que nous nommons psychotiques ? », Jean Oury, « Psychothérapie institutionnelle : transfert et espace du dire » in L’information psychiatrique, 59, 3, 1983, 423.
Paris, le 18 mars 2011.

Etude sur le courant de recherche des interactions précoces – dernière partie

L’observation et l’analyse des interactions parents-bébé ont une histoire plutôt courte, moins de soixante ans. Largement investi par une partie de la psychanalyse, l’observation du très jeune enfant et la confrontation de celle-ci avec les théories issues des reconstructions au sein des cures n’a cependant pas manqué de produire des polémiques dans le milieu analytique. Je souhaitais faire un panorama de ces recherches afin de mieux s’y retrouver. Voici la seconde et dernière partie qui se penche sur les outils d’évaluation des interactions précoces.

Etude sur le courant de recherche des interactions précoces – première partie

L’observation et l’analyse des interactions parents-bébé ont une histoire plutôt courte, moins de soixante ans. Largement investi par une partie de la psychanalyse, l’observation du très jeune enfant et la confrontation de celle-ci avec les théories issues des reconstructions au sein des cures n’a cependant pas manqué de produire des polémiques dans le milieu analytique. Je souhaitais faire un panorama de ces recherches afin de mieux s’y retrouver. Voici la première partie.

Le choix du prénom ou la logique narcissique de l’Idéal du Moi : dernière partie

Le choix du prénom est une étape, un moment incontournable dans ce que l’on peut appeler la préhistoire de l’enfant. Nous tentons ici de proposer une hypothèse qui placerait le concept d’Idéal du Moi chez Freud au coeur du choix du prénom d’un enfant. Nous examinerons d’autres textes sur thème, puis nous examinerons les limites de notre recherche, tout en soutenant l’intérêt de cette hypothèse pour la clinique.

Le choix du prénom ou la logique narcissique de l’Idéal du Moi : seconde partie

Le choix du prénom est une étape, un moment incontournable dans ce que l’on peut appeler la préhistoire de l’enfant. C’est une étape complexe car s’y expriment des choix conscients, des compromis entre les parents, et que nous supposons que s’y manifeste aussi une certaine surdétermination inconsciente. Nous nous sommes proposés d’étudier cette surdétermination inconsciente au regard de l’idéal du moi chez Freud. Nous continuons d’explorer dans cet article la genèse de ce concept dans les écrits freudiens.

Le choix du prénom ou la logique narcissique de l’Idéal du Moi : première partie

« Ce que tes aïeux t’ont laissé en héritage, si tu veux le posséder, gagne-le », Goethe, Faust, première partie.

Le choix du prénom ou la logique narcissique de l’Idéal du Moi : Introduction

« De tous les phonèmes, de tous les mots ainsi entendus par l’enfant, il en est un qui va être d’une importance primordiale, assurant la cohésion narcissique du sujet : c’est son prénom. »
Françoise Dolto, L’image inconsciente du corps, p.46

Handicap et psychanalyse – Dernière partie

« L’altérité d’autrui ne peut être reconnue qu’à condition de trouver un lieu intérieur pour être ressentie, investie et discutée, au prix d’affronter l’ambivalence foncière liée à la dépendance originelle vis-à-vis de la psyché de l’autre. Ce lieu intérieur à l’œuvre dans tout lien, ce lieu de l’intériorité est donné et toujours à construire avec la parole, issue du façonnage par les mots de l’autre. ».
Ces phrases sont issues d’un éditorial du numéro de la revue Le Coq Héron, « Figures de l’autre en soi ».

Handicap et psychanalyse – Seconde partie

Je vous propose ici la suite de mon parcours de lecture au sujet du handicap, toujours largement inspiré des écrits de Simone Korff-Sausse.

Autopsie du bug – introduction au glitch art

Je vous conseille d’écouter la très bonne émission hebdomadaire (le dimanche soir de 17h à 18h) Place de la toile sur France Culture, et plus particulièrement celle du 20 février 2011 sur le bug : Autopsie du bug Les invités étaient Roberto Di Cosmo, Alexandre Fernandez-Toro et Gérard Berry. Où l’on apprend qu’il existe une [...]

De l’immersion dans les jeux vidéo

Paris, le 23/02/2011.

Un étudiant de l’ITIN (www.itin.fr), en formation de management de projets informatiques, avec spécialisation Jeux Vidéo m’a contacté pour me poser quelques questions sur la notion d’immersion. Cela a stimulé chez moi précisément une envie de m’y plonger…
Voici donc mes réflexions en vrac sous la forme d’un questionnaire. Je travaillerai plus tard à y remettre de l’ordre, et surtout à poursuivre cette réflexion, car elle m’apparaît évidemment importante pour appréhender l’expérience du fait de jouer à un jeu vidéo, et au-delà, permet d’approfondir des concepts psychanalytiques…

Thomas Gaon et la violence dans les jeux vidéo

Thomas Gaon a été interviewé par le site GAMEBLOG : www.gameblog.f Sa conclusion est tout à fait intéressante. D’une part, rappeler que l’on ne peut pas réfléchir lorsqu’on a peur, et d’autre part, que le jeu vidéo, comme objet culturel, nous renseigne sur notre société, sur les représentations qui y circulent, et donc sur les [...]

Handicap et psychanalyse – Première partie

Je vous propose ici un parcours de lecture au sujet du handicap, largement inspiré des écrits d’une auteure que je trouve particulièrement intéressante quant à une approche psychanalytique pour le domaine du handicap, à savoir Simone Korff-Sausse.

« Quand le jeu vidéo fait du bien » – Le Monde du 11 février 2011

La journaliste Chloé Woitier, spécialisée en nouvelles technologies pour Le Monde.fr, a écrit un très bon article sur le jeu vidéo et son utilisation dans le champ clinique que je vous conseille de lire. Il me semble que c’est assez rare dans les médias qu’un article, aussi bien informé, soit écrit dans cette direction. Je [...]

Esquisse pour une métapsychologie du jeu vidéo comme objet de médiation thérapeutique

Une histoire du jeu vidéo en tant qu’objet culturel est actuellement en train de s’écrire. Un des objectifs d’un article que j’ai écrit avec Grégoire Latry est de contribuer précisément à l’histoire du jeu vidéo en tant qu’objet de médiation thérapeutique. Nous y avons introduit le jeu vidéo comme objet culturel, avant d’examiner trois articles [...]

Virtuel – Jeu vidéo – Adolescence

On a coutume de placer maintenant les jeux vidéo sous le sigle « virtuel », et parfois de parler de « réalité virtuelle ». C’est d’ailleurs cette dernière expression qui est souvent l’entrée pour venir parler des jeux vidéo. Quelques éléments sur les liens entre virtuel et adolescence, ainsi que sur les pratiques vidéoludiques.
Ce sont des extraits d’une intervention à la vingtième matinée des CONFERENCES–DEBATS du Réseau Adolescents de Saint-Denis en mars 2010, dont le thème était « Virtualités adolescentes ».

A quoi résiste la psychanalyse ? Entretien avec Pierre-Henri Castel

J’ai effectué cet entretien avec Pierre-Henri Castel en 2006 lors de la sortie de son ouvrage A quoi résiste la psychanalyse ?
Une partie devait être publiée dans Les Lettres Françaises. Ce ne fut pas le cas finalement. Je le mets aujourd’hui en ligne car le livre dont il est question est particulièrement intéressant pour le débat sur les enjeux actuels de la psychanalyse.

Deux notions pour aborder les jeux vidéo : le gameplay et le genre

Cet article est issu d’un article plus important à paraître : « Esquisse pour une métapsychologie du jeu vidéo comme objet de médiation thérapeutique » écrit en collaboration avec mon ami Grégoire Latry.

Jeu vidéo excessif : une tentative de symbolisation ou la signature de son échec ?

Paris, janvier 2011.
La difficulté à concevoir le type d’objet que peut être le jeu vidéo d’une manière générale provient peut-être du fait qu’il peut devenir parfois simultanément un objet-support d’une élaboration psychique et l’objet d’une conduite que le sujet tend à répéter de manière compulsive. Tentatives d’élaboration (non compulsive) sur ce sujet…

Le narcissisme et le sexuel

Le narcissisme est une étape où il s’agit de construire de l’ordre, d’organiser les choses pour construire de l’unité. L’idéal, cette représentation qui va être chargée de libido, est également une représentation unitaire. Et la libido qui l’alimente est d’ordre homosexuelle. Que veut dire homosexuelle ici ? On pourrait la définir simplement comme l’attente de quelque [...]

Connaissance de l’individu – une étude inachevée autour de la démarche clinique

Cet article est un essai inachevé de réflexion épistémologique traitant de du concept de connaissance de l’individu au regard de la démarche clinique utilisée en psychanalyse. Le savoir issu de cette démarche est-il généralisable, ou bien cela pose-t-il certains problèmes ? Certains problèmes sont ici esquissés et mériteraient d’être approfondis…

Jeu vidéo et addiction : début de réflexion …

Paris, janvier 2011.

Psychanalyse et adolescence

Freud n’a pas théorisé le processus de l’adolescence tel que nous le concevons aujourd’hui. Après avoir été une « crise », l’adolescence est devenue un « processus » au sein de la théorie psychanalytique.
Je vous propose ici un parcours au fil de mes lectures sur l’évolution, au sein de la théorie psychanalytique, du concept d’adolescence.
Je termine ce parcours avec le concept de subjectivation, qui a pris beaucoup de place dans les recherches actuelles autour de l’adolescence.

Adolescence et objets

Comme Brice Courty, qui, dans sa rubrique dans la revue Adolescence, étudie ce qu’il appelle « les objets culturels adolescents »[1], je pense qu’une approche des objets privilégiés des adolescents peut aider le praticien dans sa relation avec le sujet adolescent, tant sur le plan de sa compréhension des spécificités éventuelles de la clinique de l’adolescent, que [...]

Narcissisme et adolescence – première partie

Le concept de narcissisme est un concept-pivot de la psychanalyse. Retour sur quelques enjeux de ce concept et de certaines de ses implications dans les théories psychanalytiques sur l’adolescence.
Je reprends donc l’histoire du concept, puis celle de ses développements dans la théorie, avant de le réintroduire au regard de ce que les processus adolescents impliquent pour le sujet à cette période de la vie.
J’insiste donc dans cette étude sur la dialectique Moi Idéal – Idéal du Moi, et ses avatars. Mais ce n’est assurément pas la seule entrée pour travailler ces processus adolescents au sein de la théorie psychanalytique.

Narcissisme et adolescence – seconde partie

Développement des idéaux, idéal du développement Nous avons décrit quelques enjeux du concept de narcissisme et nous avons terminé sur cette arrivée du pubertaire comme remise en question de ce qui s’était mis en place. Nous allons à présent essayer de poser un autre cadre théorique, plus structural que psychogénétique, et tenter de définir ce [...]

Bonheur, devoir et corps supplicié : Saw, un nouveau cycle cruel

Cet article a été écrit en 2007 en collaboration avec la critique et metteur en scène de théâtre Diane Scott (http://www.lescorpssecrets.fr/), puis fut publié sur le site Oedipe.org.
Saw est une franchise de films d’horreur, et peut être classé dans le sous-genre nommé « Torture-porn », qui a un peu trop le vent en poupe ces temps-ci… Le premier de la série, réalisé par James Wan, est sorti en 2005. Depuis, un par an pour Halloween… Le septième, tourné pour la 3D, est sorti en novembre 2010. Il existe également deux jeux vidéo issus de la franchise, sortis respectivement en novembre 2009 et octobre 2010.
Norway of Life, sorti en 2007, me paraît un bon exemple de ce que le cinéma de genre peut offrir lorsqu’il ne cède pas aux sirènes de ce sous-genre.

Morsure et Castration

Cet article a été écrit à la sortie du film « Morse » en 2009. Il a été publié sur le site « Comment c’est qu’on ment », canard de psychanalyse engagé (voire enragé…). En effet, le traitement qu’il fait du thème du vampire associé à celui du passage de l’enfance vers le terres parfois chaotiques de l’adolescence m’est apparu particulièrement intéressant pour parler donc, d’une part de cette arrivé du pubertaire, et d’autre part, plus généralement, de ce que le film de genre (et celui du fantastique, de l’horreur en particulier) permettait de mettre en oeuvre comme figuration des angoisses de cette période.
Un remake américain de ce film suédois est sorti en 2010, « Let me in ». Réalisé par Matt Reeves. Celui-ci est plutôt raté. Et ce qui est pour moi la scène clé de l’original ne s’y trouve plus. Sûrement parce qu’elle dérangeait un peu trop…

Narcissisme et adolescence – Suite et fin

narcissisme et masochisme : une impasse de la dialectique Moi Idéal – Idéal du Moi ? Une phrase de Jacques André dans un dialogue avec Jean Laplanche nous permet d’introduire notre idée : « Ici le plaisir de la douleur cèderait plutôt la place au plaisir du malheur ; quand la moindre menace de bonheur promet un malheur toujours [...]